Carayon veut plus de sécurité Article la dépêche 24/05/17

24 mai 2017 Laissez vos commentaires

Chaque semaine, depuis le lancement officiel de sa campagne pour les législatives sur la 3e circonscription, Bernard Carayon décline un thème devant la presse. Hier c’était la «sécurité et l’immigration». «S’ils sont liés ce n’est pas pour jeter l’opprobre sur les étrangers, prévient-il en préambule. Mais il faut sortir du laxisme et reconquérir les territoires abandonnés, retrouver la paix civile et restaurer les conditions de fraternité». Pour le candidat des Républicains, il n’y a pas d’autres options que de miser sur «l’assimilation» plutôt que «l’intégration». «Il faut une adhésion, un pacte d’amour. La nationalité n’est pas qu’une question de papier. Ceux qui veulent venir vivre en France doivent adopter notre mode de vie et respecter nos lois», affirme le candidat qui ne souhaite pas d’immigration zéro comme le FN mais il veut la maîtriser et surtout stopper «la pompe aspirante de la misère du monde» en étant plus strictes sur les conditions d’attributions des aides sociales. «Sur l’immigration, il n’y a rien dans les programmes de la gauche traditionnelle et de la gauche maquillée macroniste», lâche le candidat ciblant «l’angélisme et la cécité face aux problèmes des Français» de son adversaire d’En Marche. Car en matière d’insécurité, le candidat LR se veut intransigeant. Enfermement des fichés S les plus dangereux, expulsion des étrangers radicalisés et ayant commis un crime, rétablissement des peines-planchers, interdiction de séjour des délinquants sur la commune de leurs méfaits… sont autant de mesures qu’il entend défendre et qu’il détaille sur son site internet et sa page Facebook.

 

Classés dans :

A lire aussi
Toutes les vidéos